Les techniques Motion design comment et pourquoi

Les techniques Motion design : comment et pourquoi ?

Les techniques Motion design : Comment ?

Mais qu’est-ce que c’est le motion design et quelles techniques motion design utiliser ?
j’avais  fait un post à ce sujet mais pour résumé :
Le motion design est l’art de donner du mouvement. Selon Wikipédia : il implique d’utiliser le mouvement comme principal outil graphique et artistique. Il peut s’exprimer sur tous les supports animés.

Celui-ci offre une multitude de pistes créatives de par la diversité des domaines le constituant. Il implique en général l’utilisation de domaines techniques et de compétences de création comme l’écriture, la conception, la direction artistique, le tournage, la création et l’animation d’objets graphiques variés.

D’ailleurs le collectif MotionPlusDesignvoulant créer un lieu dédié au motion design, a très bien expliqué ce qu’était cette discipline . Vous trouverez leur vidéo explicative sur « Qu’est-ce que le motion design ?« 

Mais aujourd’hui,  je voudrais surtout vous expliquer quels sont vos choix en terme de techniques. J’aimerai donc vous introduire les principales techniques motion design qui peuvent être utilisées pour réaliser un motion design.

 

Dessin animé traditionnel

L’une des plus anciennes techniques d’animation existante puisqu’il s’agit de dessiner image par image les personnages, objets et décors. Pour réaliser 30 secondes d’animation traditionnelle, nous effectuons quasiment 900 dessins afin de découper les mouvements. En effet à raison de 30 images par secondes environ pour des mouvements fluides, le calcul est plutôt simple. Bien qu’aujourd’hui l’outil informatique permet de gagner beaucoup de temps, cela reste tout de même un travail de titan, si ce n’est de forcené du dessin.  Par contre la fluidité d’un dessin animé traditionnel est sans pareil.

 

L’animation 2d

L’animation 2d est une version moins fluide et dynamique que le dessin animé traditionnel. Cependant l’assistance informatique est bien plus importante que pour le traditionnel. En effet, c’est un plug-in qui permet, par exemple, de calculer le déplacement d’un objet qui tombe. un animateur 2d n’a donc pas à dessiner toutes les images d’une balle pour simuler la gravité. L’animation 2d  est certes moins dynamique mais le temps de production réduit en fait un outil de choix pour un budget contrôlé. Elle est dynamique, esthétique et ludique.

 

L’animation 3D

l’animation 3D est celle dont vous êtes habitué au cinéma ou à la télévision. Elle permet de faire des effets spéciaux, mais aussi des dessins animés réalisés en trois dimensions. C’est aussi un travail de titan. Un motion designer 3D va passer son temps à modéliser ses éléments, personnages et décors à »la main ». En effet l’informatique permet d’utiliser de merveilleux outils de modélisation qui  facilitent la vie mais cela reste un travail excessivement long. Aujourd’hui pour sortir la qualité minimum requise, nous sommes sur des temps de production équivalent au dessin animé traditionnel. D’ailleurs la modélisation n’est pas tout puisqu’il faut créer ses textures, animer les personnages et éléments par la suite. Et ne parlons de l’investissement matériel nécessaire pour être performant pendant la modélisation mais surtout dans le rendu. Cela en fait l’une des techniques motion design les plus élevés en terme de durée de production et de budget.

Par exemple pour sortir le résultat suivant, il m’ a fallu quelques 72 heures rendu compris :

 

Le stop motion

Le stop motion ou animation en volume en français est une technique permettant de donner l’illusion que des objets soient dotés de vie. Nous créons l’illusion que les objets sont animés en prenant une photo d’un objet, nous le déplaçons, nous reprenons une photo et ainsi de suite. Tim Burton s’en est servi dans ses films d’animation pour vous donner un exemple. C’est une technique qui demande souvent une très grande préparation en amont et une grande rigueur en tournage. Mais l’informatique et le matériel permettent de faciliter les tournages tout de même.

Pour l’exemple suivant, nous avions tout modelé ou découper à la main : 3 semaines de préparation.

 

Le time lapse

C’est une technique très similaire au stop motion puisque cela consiste en la prise de photo toutes les x secondes. X étant la durée de tournage prévue divisée par le nombre d’images secondes qui composeront la durée totale de votre vidéo. Par exemple, vous réalisez un tournage d’une heure à 25 images secondes pour un film de 30 secondes. L’intervalle de temps entre chaque prise de photo sera de : (60min x 60sec)/(25 ips x 30 sec de film) = 4.8 secondes.
Cela permet par exemple de faire rentrer une longue période de temps dans une vidéo accélérée courte du plus bel effet. Très parlant lorsque l’on parle de chantier de construction.

 

La vidéo classique

C’est un terme qui permet de différencier la captation de toutes les autres techniques vidéos existantes aujourd’hui. Il suffit d’utiliser un outil de captation pour réaliser une vidéo d’interview, film institutionnel etc etc. Je ne vous mets pas d’exemples, je suis persuadé que vous savez de quoi je parle.

 

Le montage photo

Ces techniques permettent de réaliser des vidéos uniquement basées sur du découpage photos afin de leur donner du mouvement.

 

Les techniques Motion design : pourquoi ?

Maintenant que nous avons fait le tour des principales techniques motion design solo, en quoi nous parlons de motion design ?
Tout simplement car aujourd’hui les motion designers utilisent  différentes combinaisons de techniques afin de créer des vidéos motion design qui ont leur propre identité et qui se démarquent des autres. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui font des techniques motion design un outil extrêmement puissant en marketing vidéo. Si j’ai un conseil à vous donner tout en prêchant pour la paroisse du bon motion designer, ne vous laissez pas influencer par ce qui existe déjà et les styles que vous aimez. Lorsque vous faites appel à un motion designer, demandez lui de sortir des sentiers battus. C’est ainsi que vous ferez réaliser l’outil de com’ unique qui montrera à quel point vous vous démarquez de vos concurrents.

 

Montrez votre force d’innovation et comment vous cultivez votre différence avec les techniques motion design !
Pourquoi me direz-vous ? Car os cibles attendent d’être étonné et attirer mais pour cela il faut s’en donner les moyens en brisant les chaines d’un trop grand classicisme vidéo.

 

Voici un dernier exemple montrant ce que le mélange de techniques motion design  peut donner ne serait-ce qu’en deux semaines de réalisation :

 

Et vous quelles techniques ou mélange de techniques pourraient le mieux convenir à votre projet ? Avez-vous rencontré celui qui vous permettra de dépasser les limites de la simple vidéo que tout le monde a déjà vu ailleurs ?

 

 

Au sujet du blog marketing vidéo et motion design Malagä Brand

N’oubliez pas de télécharger notre livre blanc sur les bonnes pratiques du marketing vidéo : ici

Pour découvrir notre agence vidéo marketing : Malagä Brand

Restez informé avec nos news  et prochains vidéos coup de cœur chaque semaine :

 

 

 

Related Posts

Leave A Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *